Les différents usagers de la route

Au quotidien nous partageons la route avec différents usagers de la route tels que les cyclistes, piétons et les poids lourds. Il est donc indispensable de connaître les spécificités de ces catégories pour pouvoir adapter sa conduite.

Les usagers de la route vulnérables

 

Les cyclistes : 

Je veille toujours à observer leur trajectoire car elle peut osciller dans les montées. Mais également à leur vitesse lors d’une descente. Ainsi que les signes du cycliste qui peuvent m’indiquer qu’il tourne. (Bras droit ou gauche tendu)

Avant de tourner aux intersections je cède le passage aux cyclistes. Notamment sur les carrefours à sens giratoire. 

 

Double sens cyclable : 

Seuls les cyclistes peuvent circuler dans les deux sens en présence des panneaux ci-dessous : 

Le premier panneau indique que je peux rencontrer des cyclistes en sens inverse. C’est le cas sur l’ensemble des zones 30. Le deuxième panneau indique que seuls les cyclistes peuvent s’engager dans la rue.

 

Panneau double sens cyclable Pédagomi

Les engins de déplacement personnel motorisés :

 

Les engins de déplacement personnel motorisés sont par exemple les trottinettes électriques, gyropodes, monoroues, hoverboards. Ces véhicules ne dépassent pas 25 km/h.

👉 Ces engins circulent sur les bandes cyclables ou, en leur absence, sur la chaussée. Sauf dérogation, ils ne sont autorisés à circuler qu’en agglomération. 

🔵 Ils ont pour obligation de porter un gilet de haute visibilité la nuit ou lorsque la visibilité est insuffisante. Le casque est fortement conseillé, mais devient obligatoire sur les routes où la vitesse est limitée à 80km/h. 

👉 Lorsque je rencontre ces engins je ralentis et m’écarte car leur zone d’incertitude est plus importante qu’un piéton et leur stabilité moindre. 

 

Les piétons : 

👉 Je dois céder le passage aux piétons engagés, ou qui manifestent de manière claire leur intention de traverser. (Même s’ils sont en dehors d’un passage pour piétons.)

Attention aux enfants qui sont souvent imprévisibles et ne s’aperçoivent pas des dangers. (À cause de leur vision plus étroite, de leur temps de réaction et de leur petite taille.)

⚠️ Plus la vitesse de choc est grande plus les chances de survie du piéton baissent.

 

 

Chances de survie piéton Pédagomi

Lorsque je dépasse un piéton ou un deux-roues je laisse une intervalle d’au moins 1 m en ville et 1,5 hors agglomération y compris si le cycliste circule sur une bande cyclable. J’actionne mon clignotant avant de dépasser. 

⚠️ La principale catégorie de piétons victimes d’accidents mortels est celle des plus de 65 ans. 

Les véhicules lourds

 

Les autobus : 

Si l’autobus est à son arrêt avec le clignotant droit actionné, alors je peux dépasser à allure très réduite. (Les passagers entrent et descendent du bus et risquent de traverser en étant masqués par le bus.)

⚠️ Des piétons risquent de traverser la rue en courant pour ne pas rater le bus !

👉 Ayant un grand gabarit, un autobus peut se déporter à gauche pour pouvoir tourner à droite.

👉 Il faut céder le passage aux bus quittant leur arrêt, ralentir et s’arrêter si nécessaire

👉 Je ne dois pas circuler, ni stationner ou m’arrêter sur les voies réservées.  

⚠️ Sur ce marquage il est possible de circuler mais pas de s’arrêter, car il est dédié bus. 

 

Schéma arrêt de bus Pédagomi

⚠️ Ici, il faut céder le passage aux bus avant de franchir le damier pour tourner.

 

Schéma voie de bus damier Pédagomi

Véhicules lourds : 

Il faut rester à la bonne distance et prendre en compte que ces usagers de la route dit « lourds » ont davantage besoin de place pour manoeuvrer. 

👉 Pour tourner à droite, ils devront se placer sur la voie de gauche pour avoir davantage de place lorsqu’ils tournent. 

Croisement & dépassement de poids lourds : 

Lors du dépassement d’un camion, je dois avoir une bonne visibilité vers l’avant. Mais également garder une distance de sécurité en me décalant légèrement tout en restant dans les limites de ma voie. De plus, sur l’autoroute je dois aussi tenir compte de la différence de vitesse entre ces véhicules et moi-même afin d’anticiper leur dépassement. 

Si le croisement est difficile sur une route étroite, les véhicules de plus de 2m de large ou de 7m de long doivent faciliter le passage aux plus petits usagers. (Lors du croisement je réduis ma vitesse) 

⚠️ Attention à ne pas être trop près du véhicule lors d’un dépassement, car la visibilité est quasiment nulle. Je ne suis pas visible par le conducteur du camion si je ne perçoit pas ses rétroviseurs. 

⚠️ Un véhicule avec des triangles rouges à l’arrière comporte une remorque, il sera donc plus long à dépasser.

 

Les transports en site propre :

Les transports en site propre ont une signalisation propre à leur circulation bien que leur circulation soit séparée de la circulation. 

  • sauf cas particulier, il est interdit de circuler sur les voies de tramways.  
  • aux intersection si un feu rouge clignote je m’arrête et repars seulement lorsque les feux sont éteints (un tramway peut en cacher un autre en sens inverse) 
  • je peux dépasser un tramway par la droite, sauf pendant les montées et descentes des passagers sur la chaussée. 

Les véhicules d’intérêt général

 

Véhicules prioritaires :

 

Les véhicules prioritaires sont les véhicules de police, gendarmerie, douanes, service incendie et secours, unité militaire, service de déminage, unités hospitalières, transport des détenus. 

De manière systématique je leur cède le passage lorsqu’ils utilisent l’avertisseur sonore et lumineux (feu bleu tournant à éclats et sirènes deux tons “pin-pon”)

👉  Il faut également leur céder le passage aux intersections (ils sont autorisés à ne pas respecter la signalisation et les règles de priorités) et faciliter leurs manœuvres de croisement et de dépassement.

⚠️ En présence d’un véhicule général qui n’est pas en intervention, je maintiens mon allure et mon placement. 

 

Véhicules bénéficiant de facilités de passage :

 

Les véhicules bénéficiant de facilités de passage sont les suivant:

EDF, GDF, SNCF, transport de la Banque de France, associations médicales assurant une permanence des soins, véhicules de secours et ambulances, intervention des services gestionnaires sur autoroute ou sur 2×2 voies, service hivernal, sécurité civile. 

Je leur facilite le passage lorsqu’ils utilisent leur avertisseurs spéciaux (feu bleu clignotant et sirène trois ton “pin-pon-pin”)  ⚠️ En revanche ils ne sont pas prioritaires aux intersections.

⚠️  Il faut céder ou faciliter le passage aux véhicules d’intérêt général.

 

 

 

Les autres véhicules

 

 

Véhicules à feux jaunes : 

Les engins tel que ceux d’entretien, de voiries, de travaux, de nettoyage, ne sont pas prioritaires et ne bénéficient pas de facilités de passage. Ils circulent à allure lente il faut les dépasser avec prudence.

 

Transports exceptionnels : 

Les véhicules de transports exceptionnels peuvent être des engins de guidage (de couleur jaune) ils escortent les convois exceptionnels. Il faut donc ralentir et si nécessaire s’arrêter ou se garer pour leur faciliter le passage. 

 

Je ne dois pas m’engager dans une intersection même si le feu est vert si :

  • un transport exceptionnel ou un de ses véhicules d’accompagnement est engagé dans l’intersection. 
  • un conducteur de véhicule d’accompagnement signale le franchissement imminent de l’intersection par un transport exceptionnel.

 

 

 

0 commentaires

Call Now Button