Pour commencer, lorsque l’on veut passer son permis de conduire on doit valider ce que l’on appelle les 4 compétences de la formation de la conduite. Elles ont été mises en place en 2013 par la sécurité routière. Ceci est également appelé REMC (référentiel pour l’éducation à une mobilité citoyenne). Ces compétences sont obligatoires à appliquer par les auto-écoles car elles décrivent un apprentissage très précis pour l permis de conduire.

 

A quoi servent les 4 compétences du permis de conduire ? 

 

Les 4 compétences est un programme de formation étape par étape et complet que doivent obligatoirement suivre les enseignants professionnels de la conduite. Les apprentis conducteurs doivent non seulement apprendre à maîtriser le véhicule mais ils doivent également apprendre les comportements à adopter en toutes circonstances pendant la conduite. De plus, pour les élèves, il est indispensable de valider entièrement les 4 compétences. 

 

 

Les 4 compétences du permis de conduire en détail  

Depuis le début on vous parle de valider les compétences mais je ne vous en ai pas encore parlé en détail. Avant de voir tout cela en détail, il faut savoir que pendant votre formation à la conduite, la compétence 1 et 2 sont les deux plus importantes et donc aussi les deux plus longues à valider. C’est pendant ces deux étapes que vous apprenez les bases fondamentales de la conduite.

 

 

Compétence 1 : Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul :

Si vous êtes en compétence 1 c’est que vous venez tout juste de commencer votre formation. Pendant cette étape vous devez valider les thèmes suivants:  

  • Savoir vérifier les éléments extérieurs et intérieurs du véhicule.
  • S’installer correctement au poste de conduite. Effectuer ses réglages. 
  • Tenir la route et tourner le volant.
  • Démarrer et s’arrêter.
  • Doser l’accélération et le freinage à diverses allures.
  • Utiliser la boîte de vitesses (sauf pour les personnes inscrites en boîte automatique).
  • Diriger la voiture en avant en ligne droite et en courbe en adaptant allure et trajectoire.
  • Observer autour de soi et avertir.
  • Faire une marche arrière et un demi-tour en sécurité.

 

Compétence 2 : Appréhender la route et circuler dans des conditions normales : 

Ça y est, vous êtes en compétence 2, vous êtes prêt à aller sur la route au milieu de la circulation. Pendant cette étape, vous devez valider les thèmes suivants: 

  • Trouver les indices sur la route et les panneaux et en tenir compte.
  • Bien choisir sa voie de circulation et son positionnement sur la chaussée.
  • Adapter l’allure aux situations.
  • Tourner à droite et à gauche en ville. 
  • Connaître les régimes de priorité lors d’une intersection.
  • Connaître les règles d’insertion pour les giratoires et les ronds points.
  • S’arrêter et se garer en épis, en bataille et en créneau.

 

Compétence 3 : Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers :

 

Lorsque vous arrivez en compétence 3 c’est que vous avez réalisé environ la moitié de votre formation. Il vous faudra donc effectuer à peu près le même nombre d’heures de leçons de conduite pour pouvoir aller jusqu’ à l’examen du permis de conduire. Courage, on tient le bon bout!

Les thèmes à valider pour cette nouvelle compétence sont les suivantes:

  • Garder les bonnes distances de sécurité. 
  • Croiser, dépasser et être dépassé.
  • Conduire et savoir se comporter lors des virages..
  • Communiquer avec les autres usagers de la route.
  • L’insertion sur l’autoroute et ses comportements.
  • Savoir se comporter dans une circulation dense à nulle.
  • Gérer et connaître les comportements à avoir avec les deux roues.
  • La conduite par temps de pluie ou faible visibilité.
  • Les règles des tunnels et des ponts.

 

Compétence 4 : Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique :

Enfin, on y est presque, nous sommes à la quatrième compétence. Vous connaissez toutes les bases de la conduite. Il ne vous reste plus qu’à pratiquer afin que votre conduite devienne la plus naturelle possible.

Voici les dernières étapes à valider:

  • Suivre un itinéraire.
  • Savoir préparer un voyage en voiture en autonomie.
  • Connaître les principaux risques au volant.
  • Connaître les comportements à adopter en cas d’accident: protéger, alerter et secourir.
  • Savoir se servir des aides à la conduite du véhicule: régulateur ou limiteur de vitesse, GPS…
  • Notions sur le dépannage et l’entretien du véhicule.
  • Pratiquer l’éco conduite.

La moyenne pour valider les 4 compétences en boîte manuelle est d’environ 35 heures et en boîte automatique, comptez 25 heures.

 

Pendant l’examen du permis de conduire

 

Le jour de l’examen du permis de conduire, l’examinateur vous évaluera sur toutes les compétences de REMC.  L’inspecteur du permis à une grille d’évaluation qu’il doit remplir tout au long de votre examen. Il n’en tient qu’à vous que d’appliquer les règles du code de la route et également tout ce que votre enseignant vous a appris pendant votre apprentissage.

 

Petit conseil avant de vous laisser: pas la peine de stresser, vous savez déjà conduire sinon vous ne seriez pas en examen!! 

 

 

ZFE : Les Zones à Faibles Émissions

Les Zones à Faibles Émissions (ZFE), également connues sous le nom de Zones à Faibles Émissions Mobilité (ZFEm) en France, sont des zones définies dans des villes ou des régions où les véhicules les plus polluants sont restreints ou interdits. L'objectif principal est...

Echange du permis de conduire étranger

 Ah, la joie de conduire! Qui n'aimerait pas se lancer sur les routes d'un nouveau pays avec la liberté qu'offre un permis de conduire? Mais que faire si ce permis est étranger ? C'est là qu'intervient l'échange des permis de conduire étrangers.   Echange du...

Permis international : de longs délais

Avez-vous déjà ressenti cette sensation de panique, cette montée d'adrénaline lorsque vous réalisez que vous avez oublié quelque chose d'essentiel pour votre voyage ? C'est exactement ce que vous pourriez ressentir si vous avez besoin d'un permis de conduire...

La conduite des seniors

Depuis l'invention de l'automobile, le permis de conduire est devenu un passage obligé pour tout conducteur. Mais doit-on réévaluer les compétences des conducteurs âgés ?   Les risques potentiels de la conduite des seniors Avec l'âge, certains changements...

5/5 - (1 vote)