La grille d’évaluation permis de conduire

Pour commencer, la grille d’évaluation permis de conduire va regrouper des points qui sont très importants et bien entendu déterminants pour l’obtention de votre permis de conduire. Il faut savoir qu’il n’est pas si simple de réunir tous les points en une fois 😆 lors de cet examen pratique . Pour autant, si on veut repartir avec le permis de conduire en poche il vous faut un minimum de 20 points sur la grille d’évaluation. Ce minimum doit être atteint en respectant les consignes et obligations de votre grille d’évaluation. Lors de cet examen, il est vérifié votre connaissance et application du code de la route prévu par la sécurité routière.

A quoi sert la grille d’évaluation ?

 

Cette grille d’évaluation est la grille nationale qui existe pour le passage du permis de conduire. Cette grille regroupe les différents points obligatoires à valider, vos compétences à évaluer sont regroupées dessus. Il faut savoir que pour chaque compétences différents points vous sont accordés, allant de 0 à 3 points. Mais sans oublier aussi les erreurs éliminatoires. A savoir que, ces fautes éliminatoires au permis de conduire font rater l’examen du permis de conduire. Ce qui signifie, peut importe les points récoltés, si une erreur éliminatoire est commise vous êtes éliminés. Aussi, il faut respecter les conseils qui vous sont donnés pour l’épreuve pratique du permis de conduire. Car, ces conseils au permis de conduire sont là pour vous permettre une meilleure condition pour le jour J. 

Aussi, sur cette grille d’évaluation les points permis de conduire concernant l’autonomie et la conscience du risque sont quant à eux noté de 0 à 1. On retrouve également les points bonus qui peuvent vous faire gagner 0,5 point à 1 point. Ils concernent l’éco conduite et la courtoisie.

Pour bon nombre d’élève, je sais que le centre d’examen joue énormément sur leur conduite. A cause de la densité de circulation, la difficulté de circulation… Ce n’est pas la centre d’examen qui détermine si oui ou non vous êtes talentueux en conduite c’est simplement votre niveau. 

 

Détaille de la grille d’évaluation

Pour réussir au mieux votre examen du permis de conduire, c’est comme n’importe quel examen. Il est très important de connaître ce qui est à valider dans votre grille d’évaluation. Bien entendu, si vous faites l’examen savoir ce que l’examinateur attend de vous, le risque d’être ajourné augmente. 

Savoir s'installer et assurer la sécurité à bord

 

Dans cette première section du bareme de notation on retrouve l’installation au poste de conduite. Alors, cette installation comprend de savoir régler :

  • son siège
  • ses rétroviseurs intérieurs et extérieurs
  • régler son volant
  • mettre sa ceinture de sécurité. Il s’agit, pour la sécurité routière, des obligations des conducteurs à effectuer avant tout démarrage. Pour votre épreuve pratique du permis de conduire n’oubliez pas d’effectuer ces étapes dans le bon ordre. Par exemple si le réglage du siège est fait après les rétroviseurs, il faut tout recommencer. Pensez alors à vous organiser, prenez votre temps en cas de stress pour ne pas vous tromper. Mais il ne faut pas être trop long non plus 😅.
Effectuer les vérifications du véhicules

 

Maintenant, analysons vos connaissances sur les vérifications du véhicule. Vous pouvez, grâce aux vérifications intérieures et extérieures récupérer des points facilement. Il s’agit de 3 questions qui vous sont posées par l’éxaminateur généralement au moment de la manoeuvre, une fois à l’arrêt.  Alors, vous avez une question sur l’intérieur du véhicule, une sur l’extérieur et enfin la dernière sur la sécurité.

 

Connaître et utiliser le commandes

 

Les commandes du véhicules ne sont pas uniquement les pédales et la boite de vitesse. En effet, dans cette partie, vos compétences évaluées concernent les pédales, la boite de vitesse, le volant mais aussi les clignotants ou tout autre voyants, essuis glaces. On va donc analyser votre aptitude à conduire en ligne droite, à faire un bon démarrage. Mais, l’examinateur va aussi vérifier si votre capacité passer les vitesses et bien mit en oeuvre et n’a pas d’incidence sur la sécurité. Je vous rassure, caler une ou deux fois n’est pas éliminatoires cela peut être mit sur le compte du stress. A l’inverse, si vous callez à plusieurs repises cela peut être prit comme une mauvaise connaissance des commandes. L’oublis de clignotant une fois n’est pas éliminatoire. Néanmmoins, si vous oubliez le clignotant trop souvent celui ci est éliminatoire car cela peut avoir une incidence sur la sécurité routière.

Prendre l'information

 

Pour la prise d’information, on va ici vous demander d’analyser toutes les informations qui sont sur votre route. Par exemple, un cycliste ou une moto en angle mort, une priorité à droite qui arrive, une voiture en double file. Tous ces éléments sont alors faciles à trouver. Vous vous aidez des outils du véhicules tels que les rétroviseurs. Mais également de vo yeux, en faisant les contrôles de vos angles morts. N’oubliez pas qu’il faut une bonne visilité et un regrad loin. Attention, vous devez à tout prix respecter la prise d’information. Car, une priorité grillée ou encore couper la route à un cycliste sont des fautes éliminatoires. Ces fautes vous conduisent tout droit de nouveau vers l’auto-école pour retenter plus tard un examen. 😡

Adapter son allure aux circonstances

 

Votre examen pratique peut vite être compromis si l’éxaminateur se rend compte que vous n’êtes pas capable de rouler à la vitesse indiquée, c’est éliminatoire. Regardez bien les panneaux autour de vous, analysez la densité de circulation. Par exemple, vous arrivez sur l’autoroute mais voyez que celle-ci est bouchée, vous en conviendrez que rouler à 90 va être compliqué. De plus adatper son allure, concerne aussi :

  • si vous voyez un véhicule se garer ou sortir d’un stationnement ralentissez.
  • la prise des ronds points qui doit se faire à la bonne allure pour ne pas être dangeureux pour vous et les autres. Vous ne devez pas vous mettre en danger ou mettre en danger les autres. En roulant trop vite ou trop lentement cela peut avoir un incidence sur votre conduite. Mais aussi sur le comportement et l’humeur des uatres conducteurs.
Appliquer la règlementation

 

L’application de la règlementation est l’un des points qui vous fait faire le plus souvent des fautes éliminatoires. Vous êtes dans l’obligation de respecter l’arrêt à un feu rouge, l’arrêt à un stop. N’oubliez pas qu’appliquer la règlementation veut dire respecter le code de la route ! Ce qui signifie qu’il faut respecter les marquages au sol, les panneaux d’interdiction, de dircetion. Mais sachez vous adapter 👍. Par exemple si un vélo circule sur une voie à double sens avec une ligne blanche, vous n’allez pas passer votre examen à conduire à 10 ou 15 km/h. Vous devez dépasser, tout en faisant correctement vos contrôles avant.

Communiquer avec les autres usagers

 

La communication est la clé d’une bonne conduite. Communiquer avec les autres usagers de la route est très important pour votre épreuve pratique. Cette communication passe principalement par l’utilisation des clignotants ou encore utiliser vos mains pour faire signe à un conducteur. Mais profitez également de vos appels de feux, vos feux de détresse. Bien entendus à utiliser que dans des conditions particulières. Avec cette partie de la grille d’évaluation, vous complétez vos chances d’arriver au 20 points nécessaires pour le permis de conduire.🎉

Partager la chaussée

 

Le partage de la chaussée, signifie savoir se placer comme il faut sur la route et ne pas gêner les autres usagers. Si vous bloquer la route vous faites une faute éliminatoire. Vous n’avez pas le droit d’empêcher les autres usagers d’avancer. Par exemple, sur l’autoroute, choisissez la bonne voie dès le début afin de ne pas faire de changements de voies à répétition. Mais aussi, le placement sur la voie. Ne roulez ni trop à gauche, ni trop à droite. Aussi, adaptez vous pour le partage de la chaussée. Si vous voyez un motard arriver, il est très apprécié de vous décaller pour lui permettre de passer en toute sécurité. De plus, le motard vous remercie également ce qui provoque un bel change de communication 🏍.

Maintenir des espaces de sécurité

Avec le stress nous savons qu’il peut être difficile de bien se placer sur notre voie. Souvent, lorsque l’éxaminateur va vous emmener dans des rues étroites, il vous est demandé de ne pas trop vous coller sur votre droite. Car, si vous serez trop à droite vous risquez de taper un rétrovisuer ou encore de rayer la carrosserie. Dommage de faire un accident si vous ne savez pas vous placer correctement en toute sécurité. Cette faute est récurente dans les éliminations de l’épreuve pratique du permis de conduire.

Je vous rappelle également qu’il existe les distances latérales. Elles concernent les dépassements. Par exemple, les dépassements des cyclistes. Respectez bien la distance pour ne pas faire peur au cycliste et risquer un accident. Pour finir, n’oubliez pas les distances obligatoires à l’arrêt des véhicules et en pleine marche des véhicules. Cette distance doit être respectée puisque je vous rappelle qu’en cas de choc avec le véhicule avant vous serez en tord. La distance en mouvement est importante. Pensez que si le véhicule freine soudainement cette distance est nécessaire pour vous permettre à vous aussi de freiner en toute sécurité.

Autonomie conscience du risque

 

Si vous passez votre permis de conduire, c’est que vous souhaitez devenir autonome dans la conduite. Pour ce faire, afin de gagner ces points et atteindre le minimum des 20 points pour le permis de conduire, l’inspecteur va vous noter. Il regarde si l’élève sait :

  • Analyser une situation : l’élève a t-il vu le vahicule se stationner au loin ?, l’élève a t-il vu que le bus allait repartir ? ….
  • S’adapter à une situation particulière : l’élève a t-il vu le véhicule en double file au loin ? Avez vous ralenti et vous êtes vous arrêté pour laisser passer des piétons ? , Avez vous anticipé un ralentissement ?
  • Suivre l’itinéraire qui vous a été donné par l’inspecteur ?

Pour répondre à ces questions, vous pouvez montrer quelques signaux à l’inspecteur, tels que, préparer votre pied à freiner en voyant au loin obstacle. Je vous précise que lorsque vous serez en voiture seul, il faut vous adapter et tout voir.

Les 2 points bonus

Dans l’épreuve pratique du permis de conduire, on dit qu’il y a 2 points bonus. Ce sont 2 points sur le minimum des 20 points qui sont très faciles à obtenir.

  • La courtoisie. Ceci veut dire par exemple, vous voyez qu’une personne à beaucoup de mal de sortir de son stationnement et que le feu au loin est rouge pour vous, laissez le passer. Ou encore, si une intersection se retrouve bloqué et que vous avez la priorité mais que si vous avancez vous bloquez la route. Alors, laissez passer l’automobiliste en attendant que les voitures en face de vous avancent.
  • Conduite économique. Montrez à l’éxaminateur que vous êtes caapble de conduire tout en respectant l’environnement. Par exemple, ne démarrez pas brutalement. Ne freinez pas brutalement. Ne roulez pas en ba ou en haut régime cela fait consommer la voiture beaucoup plus.
Call Now Button