La SAS ou la SASU

Une société par actions simplifiée (SAS) est un type de société spécialement conçu pour permettre aux petites entreprises de lever plus facilement des capitaux. Une SAS est une société à responsabilité limitée qui a moins d’exigences réglementaires qu’une société par actions traditionnelle. Elle est donc plus simple et moins coûteuse à créer et à exploiter, ce qui la rend attrayante pour les petites entreprises.

Comment constituer une SAS ?

Une société par actions simplifiée (SJSC) est une forme juridique de société qui peut être utilisée pour faire des affaires aux Émirats arabes unis. Il s’agit d’une société à capital social et limitée par des actions. Le mémorandum et les statuts de la société doivent être rédigés et déposés au registre du commerce. Les actionnaires doivent également signer une déclaration de confiance.

Les principales caractéristiques d’une SJSC sont les suivantes :

  • Capital social
  • Limitée par des actions
  • Conseil d’administration
  • Gestion par des gestionnaires
  • Pacte d’actionnaires
  • Registre du commerce
  • Enregistrement fiscal

 

Quelle est la procédure d’enregistrement d’une SAS ?

 

En France, la procédure d’enregistrement d’une société par actions simplifiée est relativement simple. La première étape consiste à remplir et à soumettre le formulaire d’enregistrement requis au Registre du commerce et des sociétés. Ce formulaire doit être accompagné des documents suivants

  • Les statuts de la société
  • Un certificat d’honorabilité délivré par le registre du commerce du pays où la société a été constituée
  • Les statuts de la société
  • Le règlement intérieur de la société
  • La liste des administrateurs et des actionnaires de la société
  • Une déclaration d’engagement à respecter la législation française
  • La preuve du paiement des droits d’enregistrement

Une fois que les documents requis ont été soumis, la société sera enregistrée et se verra attribuer un numéro d’enregistrement. La société devra ensuite publier un avis de constitution dans un journal local. Une fois cette formalité accomplie, la société peut commencer à fonctionner.

     

     

    Quel est le régime fiscal d’une SAS ?

     

    Les sociétés par actions simplifiées bénéficient d’un régime fiscal particulier, plus avantageux que celui applicable aux autres sociétés. Le principal avantage est qu’elles sont imposées à un taux réduit de 5 % sur leur revenu global, quel que soit le pays dans lequel elles sont enregistrées. Ce taux est différent du taux normal de l’impôt sur les sociétés, qui peut atteindre 35 %. En outre, les sociétés par actions simplifiées ne sont pas soumises à des retenues à la source sur les dividendes versés aux actionnaires.

     

    Les avantages d’une SAS

     

     

     

    Il faut savoir que les avantages d’une SAS sont nombreux et avantageux :

     

    – Facile à créer et à gérer
    – Frais d’enregistrement moins élevés que d’autres entreprises
    – Soumise à moins de formalités et d’exigences administratives qu’une société par actions traditionnelle
    – Une société par actions simplifiée peut émettre des actions dans le public
    – Le fonctionnement d’une société par actions simplifiée est moins coûteux que celui d’une société par actions traditionnelle
    – Plus flexible qu’une société par actions traditionnelle
    – Une SAS peut être utilisée pour un large éventail d’activités commerciales.

    – Plus facile à dissoudre qu’une société par actions traditionnelle.

     

    Les inconvénients d’une SAS

     

     

     

     

     
    – Une SAS n’est pas aussi connue ou respectée qu’une société par actions traditionnelle
    – Une société par actions simplifiée n’est pas aussi bien réglementée qu’une société par actions traditionnelle
    – Il peut être plus difficile pour une SAS de lever des capitaux qu’une société par actions traditionnelle
    – Une société simplifiée peut avoir moins de prestige et de crédibilité qu’une société traditionnelle
    – Les actionnaires d’une SAS ont moins de droits et de protections que les actionnaires d’une société par actions traditionnelle
    – Une société par actions simplifiée peut être moins stable et plus sujette à la fraude et à la mauvaise gestion qu’une société par actions traditionnelle. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Quelles sont les différences entre une SAS et une SASU ?

     

     

    Il existe quelques différences essentielles entre une société par actions simplifiée et une société par actions simplifiée à associé unique. La différence la plus évidente est qu’une société par actions simplifiée doit avoir au moins deux membres, alors qu’une société unipersonnelle ne peut avoir qu’un seul membre. En outre, une société par actions simplifiée doit avoir un conseil d’administration, ce qui n’est pas le cas d’une société unipersonnelle. Enfin, la société par actions simplifiée est soumise à davantage de réglementations que la société unipersonnelle.

     

    Call Now Button