Le cahier de recette et le relevé de charges 

Accueil » Cours taxi » Gestion » La comptabilité » L'environnement judiciaire

Le cahier de recette

Dans un premier temps, le livre de recette et dépense correspond à l’enregistrement chronologique des recettes et des achats effectués par les entrepreneurs. D’ailleurs, ce document est exigé pour tous les chefs d’entreprise qui bénéficient du régime fiscal de la micro-entreprise.

Il faut savoir que le livre de recette peut être sous la forme d’un agenda, un livret ou tout autre support validé par le comptable.

Ce livre de recette, reflète au jour le jour les encaissements réalisés course par course. Donc, il faut inscrire la somme encaissée et la monnaie rendue (si le compte n’est pas donné par le client. En outre, pour les enregistrements comptables il faut bien différencier es trois modes de règlement (espèces, chèque ou carte bancaire).

Les mentions du livre de recette

Date de l'encaissement

MODE DE REGLEMENT

NOMBRE DE CLIENTS PRIT EN CHARGE

CAS PARTICULIERS

Par exemple, un paiement en plusieurs fois, en différé. 

A chaque fin de journée, il incombe au chauffeur de Taxi de fermer sa caisse et de calculer la recette du jour.

Chaque jour sur le livre de recette, 6 totaux sont à mentionner :

Chaque jour sur le livre de recette, 6 totaux sont à mentionner :

  • Le total des kilomètres professionnels de la journée 
  • L’intégral des prises en charge de la journée 
  • Le total du compteur et les suppléments 
  • Les règlements effectués en espèce
  • Tous les paiements effectués en chèque 
  • Le détail des paiements faits par carte bancaire 

Le relevé de charges et de factures

Le relevé de charges et de factures

Pour commencer, le relevé de charges est le total des factures imputées au chauffeur. Un modèle peut lui être donné par son comptable. Il doit comporter certaines mentions obligatoires : 

  • Dénomination sociale du fournisseur 
  • Nom de la caisse pour les charges sociales (URSAFF…)
  • Date de la facture 
  • Montant TTC 
  • Mode de règlement 
  • Nombre de kilomètres parcourus au total 
  • Kilomètres professionnels 

Toutes les factures, quittances, tickets essence ou tout autres justificatifs sont obligatoires pour justifier un règlement. 

 

Les produits et charges de l'entreprise

 

Dans un premier temps, un produit constitue l’ensemble des ventes effectuées pendant un exercice. En effet, il englobe la facturation des services facturés et proposés à la clientèle et l’encaissement des produits divers liés à l’activité Taxi. Les produits sont des opérations qui créent une augmentation du résultat d’une entreprise et donc une augmentation de son patrimoine.

Les produits comprennent :

  • les produits d’exploitation hors taxe ou les ventes de services et prestations résultant du transport des personnes.

La recette comporte :

  • les sommes inscrites sur le compteur : la prise en charge, la facturation kilométrique ou horaire, les forfaits aéroports, les suppléments (réservation programmée, personne supplémentaires, les dessertes aux stations de ski)

Les suppléments sont décidés et calculés par le département.

ATTENTION, aucun supplément ne peut être appliqué pour les poussettes, fauteuils roulants, animaux et instruments de musique. En effet, vous êtes un commerçant. Alors, vous devez laisser bonne impression et vous montrer compréhensif.

  • Le service (facultatif) : Il s’agit du pourboire, il n’est pas obligatoire par le client. Mais, s’il est donné, il doit être déclaré par le chauffeur de Taxi. Et inscrit sur le bulletin de la voiture.

 

Les subventions d’exploitation

 

Alors, pour l’activité Taxi, la principale subvention d’exploitation, est la détaxe de carburant. En d’autre termes, il s’agit de la récupération partielle de la taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques.

Cette subvention est versée par la direction générale des douanes.

De nombreuses modalités ont été mises en place depuis 2008 :

  • le Taxi doit remettre au service des douanes sa consommation réelle pour l’année écoulée.
  • le Taxi doit être inscrit au répertoire des métiers pour pouvoir prétendre à la détaxe.
  • l’actionnaire et le locataire bénéficient automatiquement de la détaxe (sur justificatifs). Néanmoins il incombe au locataire de faire les démarches administratives pour pouvoir récupérer la détaxe.
Call Now Button