Code Moto Gratuit ETM

5/5 - (2 votes)

THEORIQUE

Cours de code moto 🏍

ETM

Ce module a une durée de 2 heures, il vise à :
Analyser plusieurs situations d’accidents afin d’en déterminer les causes et connaître les risques les plus courants sur la route en moto ou scooter.
S’informer sur les différents équipements à deux ou trois roues.
Avertir sur les dangers de l’alcool et des stupéfiants à deux roues.
Connaître des différentes catégories de motards.
Vous pouvez également passer le stage de code moto pour un code en accéléré.

ENREGISTREMENT DE DOSSIER

Quelle démarche pour passer son examen de code moto en candidat libre ?

 

Pour passer votre examen de code moto, vous devez faire votre demande d’enregistrement de permis moto auprès de l’ANTS. Vous pouvez gratuitement directement sur le site ou certains documents que vous trouverez plus bas vous seront demandés.

🕙  Une fois la demande envoyée, il vous faudra patienter environ 2 semaines 

✅  Une fois la demande validée, vous pourrez passer votre examen de code moto.

De quel document ai-je besoin pour l’ants ?

 

Après votre inscription, vous recevrez un email avec une passerelle pour nous envoyer vos documents en avance. Vous pouvez également venir avec le 1er jour de votre formation.

Document générale

– Une copie recto verso d’une pièce d’identité en couleur.
– Un code Ephoto
– Un Justificatif de domicile (-3 mois)

✅  Justificatif accepté par la préfecture :
—  Mobile facture
— Facture EDF ou gaz

⛔️ Justificatif refusé par la préfecture :
— Attestation de titulaire de contrat EDF
— Quittance de loyer manuscrite

– Une attestation d’hébergement pour les personnes dont leur nom ne figure pas sur le justificatif de domicile
– La pièce d’identité de l’hébergeur.

Pour les moins de 25 ans

– Journée d’appel ou convocation. (j’ai perdu ma JAPD) ( à partir de 17 ans)
– Recensement militaire (pour les moins de 17 ans)
– ASSR2 ou ASR (non obligatoire) (pour les moins de 21 ans)

EXAMEN

Comment se déroule le code moto ?

 

L’épreuve théorique moto (ETM) se compose de 40 questions uniquement dédiées à la moto. L’examen prend la forme d’un questionnaire à choix multiples.

Pour obtenir l’épreuve théorique moto, il faut obtenir au moins 35 bonnes réponses sur 40 questions. (5 erreurs max)

Voici plusieurs éléments à prendre en compte : 

 

  • Une question peut contenir jusqu’à 2, 3 ou 4 possibilités de réponse. 
  • N’oubliez pas qu’il y a toujours au moins une bonne et une mauvaise réponse.
  • Pour qu’une question apparaisse comme valide, toutes les propositions sélectionnées doivent être correctes.
  • 10 questions sont au format vidéo parmi les 40 questions posées. Vous en serez d’ailleurs informé grâce à ce logo 🎬 en début de question. Lorsque la vidéo s’arrête, il faut répondre à la question.

⚠️ À retenir pour l’épreuve théorique

N’oubliez pas votre pièce d’identité et votre convocation le jour de l’examen
Vous devez également sélectionner la catégorie de permis A1 ou A2 sur votre tablette au début de l’examen.
Avant de commencer l’examen, vous pourrez aussi vous entraîner grâce à 2 questions TEST.
Selon les questions, les angles de prise de vue peuvent être variés (vue aérienne, vue extérieure, point de vue d’un autre usager).

🕙 Prendre le temps

Durant la projection des images, il faut également prendre le temps d’analyser la situation présentée en détail. Car vous devrez prendre en compte :

L’intervalle de sécurité.
Ce que montrent les rétroviseurs.
L’arrêt sur image lors d’une vidéo. (Cela peut aider à répondre à la question)
Que vous êtes considéré comme conducteur expérimenté.
que vous répondez à la question grâce à votre point de vue de motocycliste au guidon de votre moto.

Un peu d’histoire…

 

Dans notre pays, la réglementation routière est née bien avant la naissance de l’automobile. En 1804, Napoléon Ier rend obligatoire de circuler à droite de la chaussée. Il faut savoir qu’avec leur hippomobile, les romains roulaient à gauche. Une ordonnance d’août 1893 oblige à posséder une autorisation de conduire un véhicule à moteur (notre permis de conduire d’aujourd’hui).  Le premier décret apparaît le 10 mars 1899, il vise à limiter la vitesse des véhicules à vapeur ou à moteur à 30 kms en rase campagne. Pour tenir compte de l’amélioration des véhicules et des voies routières, le code de la route sera modifié à de nombreuses reprises. De nombreux débats et diverses mesures feront aboutir la création du code de la route tel que nous le connaissons aujourd’hui (avec bien sur des modifications) le 27 mai 1921.

Sachez qu’en l’an 1896 les leçons de conduite n’étaient pas dispensées par une auto école, elles ont vu le jour en 1917, mais par les vendeurs des véhicules à pétroles ou le père du conducteur. En 1922 le certificat de conduire est remplacé par le permis de conduire de couleur rose, puis en 1954, sont mis en place diverses catégories de permis suivant le type de véhicules conduit. Le permis se voit fleurir de 3 volets. C’est en 1958 que le diplôme d’enseignant de la conduite (BEPECASER d’aujourd’hui) voit le jour. L’examen du permis de conduire dans sa version la plus moderne se concrétise en 1972 et c’est en 1992 que naitra le permis à point Le code de la route est un ensemble de lois et de règlements qui a pour but l’utilisation des voies publiques. C’est aussi un savoir vivre ensemble et de civisme. Ne pas respecter le code de la route expose à des sanctions qui vont de l’amende à la peine de prison.

Divers livres ont été publiés pour apprendre aux futurs conducteurs les lois et les règles qui régissent nos routes, ils sont communément appelés CODE DE LA ROUTE. Les premiers ouvrages édités par des éditeurs privés se bornaient à reproduire les textes de la législation du code de la route agrémentés de publicités et de quelques informations sur la sécurité et la conduite à tenir en cas d’accident. De nos jours, les livres de codes de la route sont édités par des sociétés spécialisées.

Call Now Button