Fragilité du motard lors des accidents moto

 

Il faut savoir qu’en cas d’accident, le poids des véhicules est plus important que la vitesse. En effet, si un poids lourd entre en collision avec une voiture, il est inutile de se demander lequel de ces deux véhicules sera plus fort. Une moto a un poids cinq fois moins élevé qu’une voiture. Donc, l’impact sera donc plus faible pour le conducteur de la voiture en cas d’accident.

Le risque de décès est donc plus élevé lorsque l’on roule à grande vitesse et que l’on manque de protection.

 

Accidents moto en cas d’impact

 

La majeur partie des impacts sont engendrés par une mauvaise visibilité des motards par les autres conducteurs. Aussi, un impact contre une surface immobile sera plus important qu’avec un autre véhicule en circulation. Par exemple, entrer en collision en moto à une vitesse de 60 km/h avec une voiture roulant elle aussi à 60 km/h aura des conséquences très néfastes pour le motards qui sera très fortement éjecté.

 Les collisions ont le plus souvent lieu dans ce type de conjoncture :

 a) En intersection : Un automobiliste non prioritaire ne voit pas le deux-roues ou évalue mal sa vitesse et lui coupe la route.

 b) Circulation sur un axe prioritaire : Un automobiliste arrive en face et change de direction, il ne voit pas le deux-roues ou évalue mal la vitesse et lui coupe la route.

⚠️ Conseil : j’adapte mon allure et j’anticipe les comportements des usagers.

c) Manœuvre de dépassement : L’automobiliste ne détecte pas le deux-roues qui dépasse, et décide au même moment de tourner.

⚠️ Conseil : j’évite de dépasser au niveau d’une intersection.

e) Collision par un autre usager du deux-roues motorisé à l’arrêt : Le deux-roues a été perçu trop tard par l’automobiliste.

 f) Choc frontal : Dû à un dépassement mal anticipé, à une vitesse excessive ou une visibilité réduite.

Bon à savoir : les motocyclistes représentent 20% des victimes de la route en France, et 40% le sont suite à une collision avec une voiture. Ces collisions sont souvent dues au fait que les automobilistes ne perçoivent pas les motocyclistes, notamment par leur taille. Les accidents viennent principalement du manque d’expérience, à une vitesse inadaptée, ou encore à un attachement au statut prioritaire.

 

 

 

Accidents moto survenants seul

 

Il faut savoir que l’alcool et les stupéfiants ne sont pas les seuls responsables des accidents moto. En effet, souvent, les accidents moto seuls résultent d’une erreur humaine, d’une faible expérience de conduite, d’un manque de maîtrise du véhicule ou d’une conduite risquée. Par exemple, en voulant faire la course 🤕🤕

 On dénombre plusieurs situations :

 

  • La perte d’adhérence lors du freinage qui entraîne une mauvaise maîtrise du véhicule
  • Une vitesse trop élevée lors d’un virage qui entraîne une perte de contrôle.
  • Le guidonnage en ligne droite lors d’une accélération ou à haute vitesse.
  • La perte de contrôle suite à un écart pour éviter un obstacle ou une mauvaise manœuvre d’un autre véhicule.

Accidents moto en virage

Le motard peut perdre le contrôle de son véhicule lorsqu’il prend un virage à une vitesse trop élevée.

 

Le guidonnage 

Si la moto est mal entretenue ou qu’il y a la présence de rainures dans la chaussée, il peut y avoir guidonnage.

Animal sur la chaussée 

Si un animal apparaît sur la chaussée, le motard peut tenter s’en éloigner brutalement et perdre le contrôle de la moto.

Pour conclure, il est essentiel d’avoir une bonne marge de sécurité c’est à dire d’avoir une bonne distance avec les autres véhicules, prévoir ce qu’il va se passer et rechercher des issus de secours en cas de danger. Découvrez toutes les informations sur le permis moto accéléré.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button